TRANNY SECRETARY HIGHT SCHOOL 16

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Asian

TRANNY SECRETARY HIGHT SCHOOL 16SHOPPINGANNA s’était appretée encore une fois. Une belle robe longue en fuseau, fendue jusqu’a mi cuisse, des sandales vernies noires avec un talon métallique doré et des sortes de petits clous sur le dessus.suppriméDepuis la rentrée scolaire, elle passait en moyenne une ou deux soirées à l’exterieure de l’école,… sans Samantha.”Je ne peux pas venir avec toi” lui demanda t’elle une nouvelle fois.”Non, pas encore. C’est trop tôt.””Elles ne sont pas un peu trop “hot” tes sandales? Elles font un peu..””Pute?”Samantha acquiesça.”Pour l’école oui. Mais là où je vais, c’est exactement ce qu’il faut.””Tu va voir…une personne?””Pas qu’une seule, plusieurs.” lui répondit ANNA en riant.Samantha lui donna un coup de poing sur l’épaule. “Salope, je croyais que tu m’aimais.””Tu n’as absolument aucune raison d’etre jalouse crois moi. Je n’aime que toi et Lydia.”Elle l’embrassa.”Je te promets de tout t’expliquer bientôt. Fais moi confiance.”Quelques semaines plus tard.L’emploi du temps de l’école comportait beaucoup de temps libre entre la marraine et sa filleule. Ainsi, Samantha et ANNA bénéficiaient de tout les jeudi après midi qu’elles pouvaient utiliser à leur guise. Il leur arrivait de passer ce temps libre ailleur que sous la couette ; ce fut le cas ce jour là.”Allez viens! Cet après-midi on sort. On va faire les magasins entre filles. Il faut te trouver une robe de soirée et une autre paire d’escarpins. Les tiens sont très biens pour l’école, mais trop classiques pour sortir. Et puis, il faut que tu apprennes maintenant à mettre des vrais talons hauts, et pas que pour le cours de Mme REBECCA!”Samantha jeta un oeil sur ses chaussures. Elle portait ses escarpins roses avec un talon argenté. Ils allaient très bien avec sa jupe en jean et son chemisier.supprimé”9 cm, tu trouves que ce n’est pas haut?””C’est le minimum. Mais pour un fétischiste, il en faut plus.”ANNA vit que sa filleule était perplexe.”Ce n’est pas grave, tu comprendras plus tard. Allez on y va.”Samantha partit avec ANNA jusqu’à l’arrêt de bus situé près de l’entrée de l’école. Quand elle franchit la grille, elle se rendit compte que c’était la première fois qu’elle quittait l’enceinte du chateau à pieds. Jusqu’à maintenant, elles avaient toujours pris un taxi pour rejoindre la gare ou l’aéroport. Elle se sentit tout d’un coup vulnérable. Depuis quelques mois, elle avait vécu dans un lieux très sécurisé, au milieu d’autres élèves comme elle. Et lorsqu’elle était sortie en fille, cela avait toujours été en groupe, avec ses amies, dans des endroits qu’elle connaissait.Là elle était dans un lieu étranger, hostile.Heureusement, il y avait ANNA. Celle-ci sentit son trouble et lui pris la main en souriant. “Ne t’inquiète pas. Il n’y a aucun danger. illegal bahis C’est un quartier résidentiel huppé. Et puis je te tiendrais toujours la main. On nous prendra pour des gouines. On nous laissera tranquilles.”Sam serra fortement la main de son amante.Elles s’assirent cote à cote dans le bus. Sam écrasait toujours la main d’ANNA dans la sienne. “Arrete de stresser, tu es en train de me broyer les doigts.” “Excuse moi. C’est la première fois que je prends le bus… comme ça. Avec ma mère, on était sorti en voiture.””Mais enfin, tu as déjà pris le train, et l’avion..””Je sais, mais ce n’est pas pareil. Je n’arrive pas moi même à comprendre pourquoi. Ce ne sont pas les mêmes genres de personnes.””Ah, je vois. Mademoiselle a pris des gouts de luxe. Elle ne veux plus se melanger avec la plèbe.” lui dit ANNA en souriant.Samantha lui rendit son sourire.Sa marraine reprit:”Il est temps que tu affrontes le monde. Tu ne pourras pas toujours te cacher derrière les murs de l’école. Regarde, tout se passe bien. Les gens ne font pas attention à nous.”Samantha commençait à se détendre. Elle caressa délicatement les doigts engourdis de sa compagne.Elles arrivèrent dans un grand centre commercial.”Aller passe devant” dit ANNA. “Il faut que tu apprennes a te débrouiller toute seule.”ANNA vit que Samantha n’était pas rassurée d’arpenter la galerie marchande sans sa présence à ses cotés.”Ne t’inquite pas, je ne serais pas loin. Et puis, je pourrais de mater. J’adore voir remuer ton petit cul quand tu marches avec des talons hauts.”Samantha accentua volontairement les ondulations de ses fesses en s’éloignant de sa marraine.Elle s’enhardie peu à peu. Les gens ne prétaient pas attention à elle. Soit parce qu’elle avait une allure vraiment très féminine, soit parce qu’ils s’en moquaient. Elle déambulait maintenant de boutique en boutique comme n’importe qu’elle jeune fille.”Il faudrait que je trouve de quoi habiller mes nouveaux seins.” se dit-elle en passant devant une vitrine remplie de lingerie fine.ANNA la rejoignit dans le magasin.”Que penses tu de ça” lui demanda Samantha en présentant un beau soutien-gorge rouge et noir en dentelle.”Il est magnifique. Mais il faudrait que tu l’essais.”Samantha ouvrit le rideau de la cabine d’essayage pour demander l’avis d’ANNA.”Alors?””Whaou. Superbe!” s’exclama cette dernière. “Essais avec ça également.”Pendant que Sam se changeait, son amante était partie prendre un string assorti et des portes jarretelles.”Tu est magnifique ma chérie” lui dit ANNA lorsqu’elle ouvrit le rideau une seconde fois. Prends les!””Ca va, c’est dans mon budget. Je peux me les offrir avec les bourses que je touche.””Tu touches d’autres BOURSES que les miennes?” lui demanda ANNA avec un air malicieux. “Est-ce qu’elle illegal bahis siteleri sont grosses au moins?” “Même pas, à peine de quoi manger” lui répondit Samantha en souriant.”Bon, maintenant il faut que je me trouve une paire de chaussures qui conviennent à Mme REBECCA.””Suis moi, il y a une super boutique pas loin. Tu as vraiment de la chance de chausser du 41.””Que penses tu de celles-là?” lui demanda Samantha en présentant une paire noire.”Elles sont très belles, mais trop classique. Il te faut quelque chose de plus sexie.””Sexie, pour Mme REBECCA?””Non pas pour elle, quoique, si tu veux de bonnes notes….””Toi, tu as quelque chose derrière la tête.””Peut-etre, peut-etre… Tiens, essais celles là. “ANNA lui tendit une magnifique paire d’escarpins rouges au talon démesuré.”suppriméSamantha les chaussa et fit quelques pas avec. “Impeccable! “Prends les deux. Les noirs pour les cours, quand aux rouges…””J’espère que tu va bientot me dire à quoi elle vont me servir.” demanda Sam.Sa marraine lui répondit par un sourire enigmatique.Elle continuèrent leurs shopping, achetant ça et là du maquillage, quelques accessoires, et arrivèrent devant une belle enseigne de vétements de luxe.”Il te faut également une robe de soirée.” dit ANNA .”Une robe de soirée…, pour l’école?””Tu en aura besoin d’une pour l’école seulement lors de la remise des diplômes. Maintenant, c’est pour autre chose. Tu n’as plus envie de venir avec moi le soir?””Non, sans déconner, tu es sérieuse?”” Oui, je pense que tu est prête maintenant.”Samantha lui sauta au cou.”Tiens essaie ça” lui dit son amante en lui désignant une longue robe de soirée rouge, fendue sur le coté jusqu’a mi cuisse. ANNA poussa un sincère sifflement d’admiration quand elle l’a vit sortir de la cabine d’essayage toute de rouge vétue. “Tu est vraiment splendide.”Elle l’embrassa dans le magasin. “Dommage, qu’il n’y est pas d’endroit discret” lui dit-elleSamantha avait chaussé ses tout nouveaux escarpins rouges de 13 cm.” Avec ça, ils seront tous à tes pieds!” lui dit sa marraine.”Tu parles de qui?””Des hommes évidemment. De tes futurs patrons.”Samantha jeta un oeil sur le prix.”Elle est magnifique, mais je ne peux pas me permettre”.”C’est un outils de travail indispensable. Je t’avance l’argent. Tu me rembourseras quand tu pourras. Ne t’inquiète pas.””Je commence à te devoir beaucoup d’argent” lui dit sa filleule.”Tu n’auras qu’à me rembourser en nature.” “Que dirais-tu d’une petite pipe pour commencer, là dans la cabine?””Ce serait déjà un accompte.”Samantha jeta un coup d’oeil circulaire. Personne dans les alentours.”Viens ma biche.”Samantha entraina ANNA par la main. Elle encore si timide il y a quelques heures, allait tailler une plume dans un lieu public. Était-ce la canlı bahis siteleri belle robe à fuseau qu’elle portait, ses nouveau talons aiguilles, ou l’attrait du risque? Toujours est-il qu’elle était chaude comme la braise et qu’elle se jeta litteralement sur la queue sitôt avoir soulever la robe. La peur de se faire surprendre décuplait son excitation. Elle se remémora toutes les techniques de fellation que lui avait enseignées sa marraine. Rien n’y manquait, les coups de langue assasins sur le frein, les caresses sur les testicules, le doigt insidieux dans l’anus…ANNA, elle-même très excitée par les essayages de Samantha, ne résista pas longtemps aux assauts de sa filleule. Elle se mordit les lèvres pour le pas crier quand un jet saccadé secoua sa queue.Samantha avala tout d’un trait et nettoya soigneusement son amante avec la langue.Alors qu’elle s’appretait à lui remettre son string.”Non, j’en peux plus. Je t’en supplie, baise moi ” lui dit ANNA en présentant ses fesses.”Mais on risque de se faire prendre!””Tant pis, on fera comme dans la bibliothèque.”Samantha se souvint de la scene. Elle prit le string d’ANNA et lui enfonça dans la bouche.Elle écarta le pan de sa robe fendue. “Pratique” se dit-elle, “pas besoin de l’enlever, juste la relever un peu.”ANNA se mit à genoux sur la chaise présente dans la cabine. Samantha se plaça debout derrière elle.Sa queue était raide, et la chatte d’ANNA déjà toute humide. Elle la pénétra d’un coup. Le cri de sa marraine fut étouffé par la dentelle.Emportée par l’excitation, Samantha lima furieusement le cul de son amante. Difficile de rester discret dans ces conditions. Les gémissements d’ANNA s’entendaient malgré le string, et puis il y avait surtout la chaise. A chaque coup de rein, les pieds se levaient d’un centimètre avant de retomber sur le sol.Ce n’était vraiment pas prudent mais bon, une fois commencé, il n’était plus possible de s’arreter.Un dernier coup plus puissant que les autres failli faire tomber ANNA . Elle sentit la chaleur dans ses entrailles. Samantha se retira délicatement. En bonne future secretaire, elle appliqua les consignes de sa professeur de maintien, et lécha consciencieusement le sperme qui s’écoulait entre les jambes de sa marraine.”La prochaine fois, j’emmenerais un plug!” dit la jeune fille en riant.”Tu viens de rembourser ta robe.” lui répondit ANNA en l’embrassant.ANNA remit ses vetement en ordre et sortit de la cabine. Samantha enleva sa robe et renfila sa jupe en jean. Elle conserva ses nouveaux escarpins rouges.Elles approchèrent de la caisse, les bras chargées de vétements. La vendeuse avait un petit sourire aux levres.”Tu crois qu’elle se doute de quelque chose?” demanda Sam.”Avec le bruit qu’a fait la chaise, c’est certain.””Pourtant, elle n’a rien dit.””Je suis une fidèle cliente de ce magasin, j’y ai déjà dépensé beaucoup d’argent. Cela donne certains avantages. S’ils veulent garder leur clientèle, il le faut parfois savoir fermer les yeux.””Et se boucher les oreilles!” rajouta Samantha.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

kurtköy escort sakarya escort bayan sakarya escort bayan mardin escort uşak escort van escort tekirdağ escort samsun escort sakarya escort niğde escort kütahya escort tunceli escort webmaster forum canlı bahis illegal bahis illegal bahis kaçak bahis canlı bahis güvenilir bahis sakarya escort bayan sex izle bursa escort kocaeli escort bursa escort bursa escort bursa escort kayseri escort bursa escort bursa escort geyve travesti