Dans un parc

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

Dans un parcCette histoire s’est déroulée dans un grand parc d’attraction parisien.Une journée d’aout, je me retrouve avec des amis dans ce parc pour passer de bons moments et occuper ainsi les journées du long mois d’aout resté sur Paris (ayant été en vacance en juillet).Nous nous retrouvons donc à faire la queue devant l’entrée de ce parc à 10h du matin avec 3 amis de lycée. Nous avons tous autour de 16-17 ans et nous voulions faire le maximum de manèges malgré une journée du mois d’aout bien chargée de monde et de touristes avec une chaleur au limite du supportable. Bref, nous étions quand même décidés et à peine les portes ouvertes et le portique passé, on s’est mis à courir vers le premier manège que nous voulions absolument faire. Parfait, très peu de queue devant nous et aussitôt arrivé que aussitôt nous étions installés dans le premier manège. Quelques secondes plus tard, le tour de manège terminé, on était déçus de la rapidité du tour mais toujours motivés pour en faire d’autres rapidement. On se dirige vers le second manège, mais les choses se compliquent, déjà 1 heure d’attente! Ondécide alors à prendre des passes rapides et de revenir plus tard. On se dirige vers un autre manège avec un peu moins de monde, on commence à faire la queue pour le faire, et hop une demie heure plus tard nous étions dedans, bien attachés pour l’aventure… Ainsi de suite, quelques heures plus tard, mes amis ont voulu faire un manège que j’avais déjà prévenu que je ne comptais pas faire, il y a pas mal de loopings et c’est quelque chose que je ne supportais pas, mais je ne pouvais pas les empêcher de le faire, je leur ai dit d’y aller et que je vais en profiter pour me rafraîchir un peu et boire un verre de coca en les attendant. Ils ne manquent pas de me traiter de mauviettes et de me narguer en allant faire la queue. Je les accompagne jusqu’à devant le manège pour voir combien de temps je vais devoir les attendre… 1h15 min d’attente… Apres quelques moments d’hésitation ils decident quand même d’y aller. J’encaisse encore quelques moqueries et me dirige vers un café pas très loin de ce manège, mais un peu vide, j’ai même cru un instant qu’il était fermé, je commande mon coca et me pose sur une table et prend mon portable pour faire passer le temps.Au bout de quelques minutes je vois passer un groupe d’amis qui se chamaillent avec un ton de rigolade, et un d’entre eux dit à son pote “tu n’as qu’à nous attendre ici, on s’amuse entre grands et on revient te choper après le manège”… J’ai comme l’impression d’avoir déjà vu cette scène et ça me fait sourire, je pense que ce mec aussi a la trouille et ne veut pas faire le manège non plus. Il se dirige alors vers le comptoir, commande une boisson et se pose pas loin de là. Je lui souris comme pour lui faire comprendre que je compatissais… Il me regarde et me dit avec le sourire : – toi aussi on t’a abandonné?- ouai, je ne supporte pas les loopings, du coup j’en profites pour me rafraichir! Je compatis avec toi, ils m’ont bien nargué aussi- ah ouai? Ca fait plaisir de savoir que je ne suis pas le seul à ne pas supporter ce manège Il avait je pense aux alentours de 18 ans, blond, assez grand et mince avec un très beau sourire.- yes, en plus ils en ont pour pas mal de temps, ça ne fait pas longtemps que je suis arrivé, il y avait 1h15 d’attente affichée- ah ouai quand même ! Je vais boire ma boisson vite fait et me trouver une autre occupation- grave ! Moi aussi, je n’ai pas envie de rester là non plus- tu n’as qu’à m’accompagner du coup… Les potes de galères- ca marche, Je suis partant ! Accompagné d’un rire.Et hop, quelques secondes plus tard, nous etions déjà en mouvement… Nous n’étions pas vraiment pressé et n’avons pas vraiment un manège particulier à faire, mais en arrivant devant les manèges aux alentours il y avait systématiquement plus qu’une heure d’attente et nous étions vite démotivés. Ceci dit, nous avons profité pour parler un peu de tout et de n’importe quoi, j’ai pu savoir qu’il avait un passe annuel et qu’il passait pas mal de son temps ici en été, qu’il connait très bien les lieux, et qu’il a même bossé 2 saisons dans ce parc… Nous parlions de tout alors, tout en marchant dans le parc jusqu’à ce que ma main touche la sienne par maladresse, il me regarde en me disant : ah ouai, tu serais du genre à me prendre la main directe dès les premières minutes? Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai rougi et je n’ai pas su quoi répondre, il a vu qu’il m’avait mis mal à l’aise et m’a dit aussitôt “c’est bon je rigole !!”.Mis à part quelques plans branle avec des potes au collège, je n’avais jamais rien fait avec des garçons et je n’était pas forcement attiré par eux non plus.- d’ailleurs, comment tu t’appelles ? Je ne le sais toujours pas?- moi c’est Arnaud me répond-il – enchanté et moi c’est mathieu, tu peux m’appeler MatJe l’avoue donc que malgré l’absence illegal bahis d’attirance pour les garçons, Arnaud me met mal à l’aise, et j’ai l’impression de faire les mêmes blagues nazes quand j’essaye de draguer les filles… Mais ça le fait rigoler et on passe un très bon moment ensemble, comme si nous nous connaissions depuis longtemps.On passe devant des toilettes et je lui dit que j’ai envi de faire une petite pause technique, il me répond de ne pas aller ici, que ces toilettes sont très fréquentés et ne sont pas très propres, qu’il y en a d’autre pas très loin, très peu connus et de ce fait plus propres. Je lui dit que je le suivais.Au bout de 2-3 minutes et effectivement au bout d’une petite ruelle du parc sans beaucoup de passage, je vois la petite pancarte des toilettes, et Arnaud lance un petit sourire comme pour me dire que ces toilettes vont me plaire et que j’ai bien fait de le suivre…Je rentre donc dans ces toilettes, personnes effectivement à l’intérieur, je me dirige vers les urinoirs me met face à celle du fond, déboutonne mon jean et sors mon sexe. Au même moment j’entend la porte s’ouvrir, je vois alors Arnaud rentré, en me disant ça m’a donné envi de pisser aussi ce que j’ai bu tout à l’heure. Je lui sourit à mon tour, je le vois se diriger vers les urinoirs, de plus en plus prêt de moi, jusqu’à se mettre juste à coté de moi. Il déboutonne son jean à son tour et sort sa queue et commence à pisser, je ne pouvais m’empêcher de regarder sa bite qui parait assez grosse et assez longue et circoncise et de la comparer à la mienne qui est surement plus petite et moins large. Au bout de quelques secondes il m’interpelle en me disant; tu comptes mater ou bien pisser ? Je rigole encore une fois timidement et une bouffée de chaleur vient m’envahir à nouveau. Je me concentre pour pisser mais je n’y arrive pas, ma timidité prend le dessus ( je n’ai jamais pisser devant quelqu’un) et bizarrement je commence à sentir une excitation arriver et une demie molle se pointer et ce qui n’échappe pas à Arnaud, qui me regarde en me disant ; ça commence enfin à devenir intéressant tout ça en me lançant un beau sourire. Il termine d’égoutter sa queue et reboutonne son jean, et vient se mettre derrière moi, et se colle complètement à moi, limite en me poussant pour me coller contre les urinoirs. Je ne bouge toujours pas, j’ai ma bite qui se durcit de plus en plus entre les mains et une autre main qui vient se coller contre la cuisse d’arnaud.Il att**** ma bite avec ses grandes mains, qui est bien dure, et commence à me branler lentement et en posant des baisers doux sur ma nuque qui me font fondre. Sa main droite sur ma bite et il vient de poser la deuxième sur mes fesses… Je suis comme tétanisé de plaisir et je ne comprends pas vraiment ce qui m’arrive mais je me surprend à m’adonner complètement à lui. On entend la porte grincer, et en un coup Arnaud me lache et s’éloigne de moi avant de rentrer dans les toilettes juste derrière les urinoirs, je me retourne et le vois entrain de me faire des signes pour le rejoindre.Je range alors tant bien que mal ma bite bien dure dans mon jean, et me retourne pour le rejoindre, sous le regard un peu interlocuteur du jeune homme d’une vingtaine d’année qui vient de rentrer et qui est parti devant les urinoirs. Ce regard m’excite d’avantage, je comprend alors que cette excitation n’est pas anodine et que je suis bien décidé à expérimenter ma première fois avec un garçon dans cet endroit.Ceci-dit, la cabine n’est pas vraiment discrète, les panneaux sont surélevés d’une trentaine de centimètres laissant entrevoir les pieds des gens qui s’y trouvent, cela ne me dissuade pas de m’y insérer et de retrouver Arnaud, qui m’attends avec un sourire qui ferait fondre tous les heteros. Les toilettes étaient celles des handicapés, qui offrent plus de place que les autres, nous n’étions pas vraiment à l’étroit dedans. Une fois dedans, il referme la porte rapidement derrière moi et se positionne face à moi… Je ne prends toujours aucune initiative et me laisse complètement guidé, je lui lance un petit sourire avant qu’il s’élance sur moi en prenant mes lèvres à pleine boucheIl déboutonne mon jean en même temps et le baisse et fait de même avec mon boxer. Ma bite pointe bien dure à présent, mais il n’y prête même pas attention. Il me retourne et me plaque face contre mur et commence à caresser mes fesses, en les effleurant à peine pour commencer et finissant en les pinçant par moment. Il passe sa main entre mes jambes pour venir caresser mes couilles. Je suis totalement à sa disposition, il me retourne et m’ôte mon t-shirt, je suis entièrement nu devant lui qui reste encore habillé. Il me chuchote à l’oreille “tu m’excites beaucoup, je n’ai jamais été excité à ce point avec un gars” je le remercie et lui dit que je n’ai jamais rien fait avec un mec, il répond que je m’y illegal bahis siteleri prend très bien et qu’il a envie de passer à l’étape supérieure avec moi si ça me dit, je répond à mon tour en hochant la tête vers le bas et en disant un oui timide, ce qui a ravie mon partenaire. Il m’a promis alors qu’on va passer un bon moment tous les 2, et que je n’avais qu’à le laisser gérer, ce qui m’arrange en quelque sorte.Il m’embrasse à nouveau et pose ses 2 mains sur mes épaules tout en me poussant vers le bas, je comprend alors que les choses sérieuses vont commencer. Je m’agenouille devant lui, obéissant ainsi à la pression qu’il venait d’opérer sur mes épaules et me retrouve face à lui. Je déboutonne doucement son jean, tout en caressant sa bite qui parait encore une fois bien épaisse, bouton après l’autre, le boxer qui cache une bite bien gonflée se presente à moi.Je ne tarde pas à baisser son boxer et dévoiler sa belle tige bien droite, circoncise, bien épaisse et assez longue que je me suis mis à embrasser, lechouiller pour gouter et puis lécher goulument comme un bon cornet rafraichissant et puis le gober et le sucer avec envie. Je suis méconnaissable, nu dans des toilettes entrain de sucer un mec ! Je n’aurait jamais cru que j’allais faire cela de ma vie.Au bout de quelques minutes à le sucer à genoux, nous entendons la porte des toilettes toquer et quelqu’un nous dire d’ouvrir la porte. Je m’arrête immédiatement de le sucer et me relève en panique pour me rhabiller rapidement mais Arnaud me dit de rester immobile dans le coin des toilettes et qu’il allait ouvrir la porte. J’obéis alors en faisant le moins de bruits possibles, Arnaud ouvre la porte après avoir remis son sexe en place. Mes battements de coeur battaient au plus fort. Arnaud ouvre la porte en disant oui j’arrive. Une fois la porte ouverte, je l’entend dire : “non mais j’hallucine, sur tous les connards qu’il y a dans ce parc, il a fallu que je tombe sur toi !!” Avec un éclat de rire derrière. J’entend l’autre gars crier “Arnaud !!” comme s’il était content de le voir. Il enchaine en disant “putain mec, j’ai eu des plaintes disant qu’il y a des mecs qui se font plaisir dans ces toilettes et je suis venu voir, t’es seul ou quoi ?” Arnaud répond : “eh ben tu m’as eu, non je ne le suis pas, je suis avec Mat, un mec que je vient de rencontrer dans le parc mais on a bientôt fini je te promet “- ouai mais tu sais, je dois le reporter à mon supérieur, il m’a dit de venir voir et si jamais on reçoit une autre plainte c’est moi qui risque de prendre cher- non mais je suis sûr qu’on peut s’arranger, tiens tu veux voir à quel point il est excitant? Enchaine Arnaud en faisant un geste de la tête pour l’inviter à rentrer- non mais tu ne comprends pas à quel point je risque gros, je ne peux pas faire ça- mais si, jette un coup d’oeil juste et tu ne vas pas le regretter, et tu pourras même y goutter si t’en as enviIl l’entraine alors à l’intérieur des toilettes ou je suis toujours caché dans le coin, entièrement nu. Je ne sais pas comment réagir, je ne veux pas m’afficher et risquer de m’expliquer devant ses supérieurs… Je vois alors un grand gars black rentrer et me regarde avec un petit sourire en disant ouai j’avoue.Il ressort aussitôt en disant attends 2 secondes. Je l’entend prendre son tel et contacter quelqu’un en disant : ” ouai, rien à signaler, fausse alerte…ouai…ouai…bon je te laisse je vais aller manger j’ai la dalle” avant de l’entendre jouer avec un trousseau de clés et l’entendre fermer la porte à clé. Je pense alors qu’il nous a enfermé nous laissant la possibilité de finir ce dont on a commencé avec Arnaud même si cela m’a complètement refroidi, avant d’entendre Arnaud dire “tu as assuré mec, tu vas voir on va bien s’amuser avec lui”. Le mec est toujours là… Il veux rejoindre la partie!! Ils s’approchent tous les 2 de moi, je vois déjà Arnaud entrain de déboutonner son jean à nouveau… Je le regarde en disant ” c’est bon laisse tomber, j’en ai plus envi…” L’autre gars me répond aussitôt: c’est à toi de choisir, soit ça soit je t’emmène au poste de securité et tu vas devoir te justifier la bas. Je répond que non, j’ai vraiment plus envi là que je n’ai rien fait de toute façon. Arnaud répond alors que je n’ai plus rien à craindre et qu’on est tranquille maintenant…Apres plusieurs moments d’hésitations, Arnaud se rapproche de moi et att**** ma bite tout en me roulant une pèle qui me calma aussitôt. Il me chuchota; maintenant on se calme sinon on finira tous les 2 au poste de police. Ca m’a calmé aussitôt, comme si j’avais enfin pris conscience de la gravité de la situation.Il m’oblige alors à m’agenouiller en me disant de rester docile. Je vois alors le black se diriger vers les urinoirs pour pisser, et il m’appelle pour venir pret de lui et me mettre face aux urinoirs pour faire un socle à bite avec ma canlı bahis siteleri tête. Je ne comprend pas ce qu’il veut dire, il me positionne alors dos contre les urinoirs (ce sont de grandes urinoirs qui font le long du mur) toujours à genoux, il baisse son pantalon et son boxer pour laisser à l’air libre une bite de black assez impressionnante qui m’a fait confirmé le mythe des blacks bien lotis. Il écarte ses jambes et vient poser sa bite sur ma tête avec ses couilles qui pendouilles juste au niveau de mes yeux et de mon nez et sa bite posée sur mes cheveux face aux urinoirs. Il me fait reculer pour être encore plus prêt avec limite le dos qui est collé aux urinoirs. Je sens alors un liquide chaud qui se libère de sa bite pour venir couler le long de mon dos pour finir sa course au niveau de mes fesses et s’égoutter dans les urinoirs.J’ai comme l’impression de toujours pas comprendre la tournure que ce plan a pris. Ma timidité m’empêche de me révolter et de les arrêter de m’humilier… Mais j’ai aussi l’impression d’apprécier ce qui m’arrive, la preuve j’ai mon excitation qui revient et qui n’échappe pas à Arnaud qui le signale aussitôt en disant; hey regarde Thomas j’ai l’impression qu’elle aime ça notre petite pute, tu vois je t’avais dit que tu n’allais pas le regretter!Une fois vidé de son urine, il essuie sa bite circoncise contre mes cheveux et mon front. Je ferme les yeux comme pour acquiescer.Arnaud qui est bien chaud à présent me présente sa bite pour la sucer. Toujours dans la même position, je la prend en pleine bouche et commence à lui faire des vas et viens qu’il ne tarde pas à apprécier en lançant des petits gémissements d’appréciation.Alors que j’ai la bouche occupée à sucer Arnaud, Thomas prend ma main et la pose sur sa bite qui est devenu à moitié dure et me demande de commencer à le branler. Il ne met pas beaucoup de temps à bander. Sa bite était tellement grosse que ma main ne faisait pas le tour. Arnaud se retire laissant le champ libre à Thomas qui s’y insère rapidement et commence ses mouvements… Il est plus brutal dans ses mouvements limite à me violer la bouche. Arnaud vient explorer mes fesses et mon cul encore humidifié par la pisse de Thomas… Il va chercher quelques feuilles de papiers toilettes et m’essuie les fesses et le cul des quelques gouttes d’urine qui s’y logeaient encore. Il crache sur sa main et vient humidifier mon cul. Je sais que ce qu’il s’apprête à faire je ne l’ai jamais fait et j’appréhende ce moment. J’arrête alors de sucer Thomas et interrompe Arnaud qui était à 2 doigts de m’insérer un doigt dans le cul. Je lui dit que je veux bien les sucer mais que je ne voulais pas me faire sodomiser. Thomas me répond aussitôt en disant : non mais tu n’as pas compris, ce n’est pas ce que tu veux qui compte mais ce que nous voulons alors fermes la et suce maintenant salope. Encore une fois je m’exécute mais cette fois encore le fait de me faire traiter de telle sorte m’excite et j’obéis sans grincher. J’ai essayé de me dire que la dernière fois que j’ai couché avec ma copine et que je l’ai sodo, elle ne s’est pas beaucoup plainte… Ce qui m’attend alors ne risque pas d’être trop désagréable, si les meufs le font bien alors pourquoi pas les mecs! Je me console avec le peu d’arguments qui me viennent à l’esprit…Alors que je suis pris à mes occupations, je commence à sentir Arnaud qui me caresse la rondelle en la lubrifiant de sa salive. Je sens un premier doigt frayer son chemin en moi, avec un peu de mal par moments. Mais nous y sommes, un doigt me penetre deja et me masse de l’intérieur de droite à gauche et en longueur. Il commence par m’introduire lentement puis au bout de quelques minutes je sens son sexe se frayer un chemin dans mon trou. Une sensation de brulure m’envahit ! Les quelques premières minutes furent difficiles, et Arnaud a su préparer le terrain de son pote qui se libère de ma bouche et se dirige vers mon derrière. Je revois la taille de son sexe et me pose des questions sur comment il va réussir à m’introduire avec son engin! Arnaud se repositionne face à moi et me propose sa bite à sucer. En même temps son pote releve mon bassin pour le positionner bien en face de sa bite et me prend d’un coup qui me fait crier immédiatement. Un cri étouffé par la bite d’arnaud que j’ai dans ma bouche. Pendant une minute personne ne bouge, me laissant le temps de reprendre mes esprits, et puis ils ont repris leurs vas et viens en même temps. Arnaud n’a pas mis beaucoup de temps avant de tout lâcher dans ma bouche. Un gout que je ne connaissais ps avant plutôt sucré. Quelques minutes plus tard je sens Thomas gémir et lâcher sa sauce alors qu’il me prenait encore.Ils se rhabillent tous les 2 rapidement alors que je reprenais encore mes esprits. J’avais un ressenti partagé par rapport à ce que je viens de vivre… Mais je suis quand même heureux. Je me lève et commence à récupérer mes vêtements quand ils me mettent une claque sur les fesses en me disant t’es une bonne pute on s’est éclaté! Le temps de me rhabiller ils étaient déjà repartis sans dire un mit de plus. Je ne les ai jamais revu depuis…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

kurtköy escort didim escort sakarya escort bayan sakarya escort bayan escort izmir mardin escort uşak escort van escort tekirdağ escort samsun escort sakarya escort niğde escort kütahya escort tunceli escort gaziantep escort gaziantep rus escort webmaster forum canlı bahis illegal bahis illegal bahis kaçak bahis canlı bahis güvenilir bahis sakarya escort bayan sex izle bursa escort kocaeli escort bursa escort bursa escort bursa escort kayseri escort bursa escort bursa escort geyve travesti